mercredi 24 mars 2010

Droit à l'image, allez, on se calme......

Je lis, à droite, à gauche, sur certains forums d'images des posts enflammés sur"le droit à l'image".
Alors, oui d'accord , le droit à l'image .
A une époque,ou,certains vendraient père et mère,seraient prêt a faire n'importe quoi sur un plateau de télé même les choses les plus humiliantes pour "être vu à la télé"participer a des jeux ou a des pseudos jeux dont la finalité inavouée,est de montrer ce qu'il y a de plus vil, de plus abêtissant,pour faire du buzz,j'ai rarement entendu parler de droit à l'image a l'encontre de ce genre de représentation de la personne.Par contre dés que l'on montre la photo d'un SDF, d'un passant dans la rue clairement identifiable, d'un couple légitime/illégitime qu'en sait le photographe?,d'un enfant,d'un groupe d'écoliers,là, une levée de boucliers de gens bien-pensent ( peut être les mêmes que ceux qui participent ou rêvent de participer aux jeux cités plus haut)vous opposent le "DROIT à L'IMAGE"........
La loi, dans son immense mansuétude ( je cite de mémoire car je ne suis pas un expert des textes)parle de respect de la dignité, de ne pas risquer de mettre en situation délicate,de ne pas humilier, de ne pas dégrader l'image de ceux que, nous autres photographes, prenons en photo lors de nos pérégrinations citadines.
Alors,si on en revenait à des choses plus simples dans notre façon de juger...
Moi j'aime prendre les gens en photo, c'est avec cette matière que je me sens le plus à l'aise, c'est celle qui m'inspire le plus, c'est celle qui me procure les plus grandes satisfactions par les rencontres qu'elle me permet de faire et pour les liens qui y sont tissés grâce a cette trame qu'est la photo, et quand je dis moi, nous sommes un paquet dans ce cas.Un paquet a préférer l'humain aux petits oiseaux ou aux pâquerettes, même photographiées de prés.Pas que je n'aime pas ces diverses spécialités que je considère comme éminemment respectables, graphiques, techniques et dignes d'intérêt,mais.........elles ne me racontent pas d'histoires avant ou après que je les aies photographiées.
J'ai photographié des milliers de personnes, j'en ai montré presque autant sur internet,( sans une seule remarque ou contestation....)certaines le savaient, d'autre non, celles qui étaient au courant s'en sont trouvées fières d'être ainsi montrées,par par orgueil mais pour la sensation qu'elles ont eu de découvrir que l'on pouvait s'intéresser à elles.J'ai rarement pensé à faire signer lune décharge aux gens que je photographiais car cela eut été perçu comme , soit un acte commercial, soit un acte officiel,et dans les deux cas cela aurait eu comme effet de "déformer" l'image, au propre comme au figuré.Dans ma ville,quand on me voit arriver, me promenant avec mon appareil photo c'est pas un problème du tout, dans le pire des cas le téléphone Arabe ayant fait son œuvre je me retrouve avec des dizaines de mômes, de clients du marché de commerçants,de vendeurs au banc,a devoir "tirer le portrait" mêmes les nouveaux SDF briefés par les anciens ne me calculent même plus.
Alors le droit à l'image oui, moi je dis que cela devrait être obligatoire!

Mais alors!
http://blog.droit-et-photographie.com/la-jurisprudence-ne-perd-pas-la-tete/

mardi 23 mars 2010

le mystére de l'ombre




toujours au MAM de Strasbourg...

Cette photo, restera pour moi un véritable mystère.
Alors que sur la version originale (Nef) je n'avais pas remarqué cette ombre, elle m'est apparue en convertissant le fichier en N&B....le plus étonnant c'est qu'a l'observation agrandie elle est maculée de plein de traces , tel des coups de pinceaux....

le nef
http://dl.free.fr/vMnns0HKs

http://dl.free.fr/iwFLzifnD
Si quelqu'un avait un début d'explication à me donner,j'en serais heureux.....

de marbre

dimanche 21 mars 2010

Yann



J'ai fait sa connaissance à l'occasion, un mec bien,qui veux pas transiger ni faire de concession ni de compromis, il est "tombé"....
par contre, si vous le rencontrez, n'acceptez pas de boire une biere avec lui..........elle est trop chaude!

une bande de loulous à Ampére



ils étaient là, je me suis approché, un me branche sur mon appareil photo, je suis resté avec eux 4 heures, je suis repartis avec de vieux relents de bière chaude et un sale gout d'herbe bizarre dans la bouche.............

Lyon

OCB



Lyon Avril 2009 rue de la charité

lundi 8 mars 2010

Déesses Flamenca





Rencontrée lors d'un festival Flamenco prés de chez moi, cette femme , elle avait un truc indescriptible....
http://www.flickr.com/photos/lechove/sets/72157602140062389/

Jo, le tailleur de pierre






J'ai fait sa connaissance alors qu'il faisait une Démonstration de son art et de son savoir lors d'une fête des "Vieux métiers" il était jovial,pas avare de conseils et d'explication et de transmission de sa passion , entre nous ça a immédiatement fonctionné.....a lui aussi je lui ai dit que j'allais montrer sa couenne au monde entier, et aprés un moment de réflexion,un peu gêné, il m'a dit,je sais pas si c'est une bonne idée,je suis pas bien coiffé!..........

samedi 6 mars 2010

Pêche au calamar

<

démasqué



c'est Monsieur Tony qui essplique à Mâme Hugette comment ésse qu'on pêche le calmar....j'étais à 2 métres d'eux deux je me suis pissé dessus tellement c'était Pagnoleske........!!
Ils m'ont demandé mais késse vouzallez foutre avec ces "films",ça intéressera personne,je leur ai montré leur bobines dans l'écran de contrôle, ils se sont aimé,je leur ai dit que j'allais les montrer au monde entier, ils m'ont répondu;
<< Bof on s'en tape on est connu que dans notre quartier!>>et ils sont partis d'un rire a s'en décrocher le dentier impossible de les arréter,c'était une des plus belles aprés-midi pour moi que j'ai passé depuis que je photographie des inconnus, qui, d'ailleurs ne l'étaient plus car depuis je les revois je leur montre les images ils se bidonnent et on tape le pastis tapenade!faut pas oublier qu'on est à Nice. C'est pas beau ça?....

Je vous vois




Sur la Prom'

La Critique,.........destructive?

......




Bon, alors voila, ça fait maintenant quelques années que je traine mes guêtres sur les forums, et des fois je me dis qu'il serait bon de faire un peu le point , sur mes commentaires,et ma façon de les faire.
Je vais tout d'abord évacuer le point de la légitimité, bien sur je n'ai aucune légitimité pour dire ah oui ca c'est bien ca c'est moins biens je le sais et j'en suis conscient, c'est pas parce que je bricole un peu dans cette matière que pour autant j'y connais plus que le "bleu" qui démarre dans cette activité mais qui lui aurait un œil plus frais et plus,.....neutre, non, moi je veux juste donner un avis,qui ne vaut que ce que le destinataire veux bien lui accorder.
Non en fait, et je le vois bien, grâce à Google analytics au vu des visites de gens qui viennent vérifier si je suis fondé pour dire tel ou tel chose, le truc c'est de quel droit se permet t il de donner son avis? et, est ce que son avis et digne d'intérêt sait il de quoi il parle sait il de quoi j'ai voulu parler,bein en fait, oui et non,oui dans le sens ou à force d'avoir eu des critiques sur mes propres images de la part de gens que je respecte au plus haut point, et, pas seulement de vieux birbes mais également de jeunes, de très jeune dans le métier,j'arrive en me faire une idée de ce que l'on peut conseiller ou déconseiller a qqun qui se lance et qui a besoin d'encouragements de conseils et de repères,et non dans le sens ou quelque remarque que l'on fera on trouve toujours qqun pour dire; c'est faux! mais bon, je pars du principe que , passer sans rien dire (mode: Indifférent)et pire que dire ce que l'on pense,ce que l'on ressent, ou ne ressent pas d'ailleurs,ont peut également dire pourquoi on aime ou pourquoi on aime pas, évidemment en choisissant la façon,et puis je reconnais a quiconque le droit de se tromper donc, je me l'accorde aussi à moi.
De toute façon, vous remarquerez que ce sont toujours les plus riches qui donnent le moins........
Alors,la critique,....destructive ou constructive?

vendredi 5 mars 2010

Andernos-Cap Ferret







Spéciale dédicace a un amateur qui semble apprécier mes images, et regretter que je ne poste plus sur un certain forum